Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de dorine-doula-en-sarthe.over-blog.com
  • Le blog de dorine-doula-en-sarthe.over-blog.com
  • : description de mon travail en tant qu'accompagnante à la naissance: doula
  • Contact

des nouvelles..

Prochaine Tente Rouge:

 

Samedi 7 novembre à 14h00

 

à Genneteil (49 proche La Flèche et Le Lude) 

 

Contactez moi pour toute info supplémentaire ou pour inscription. 

/ / /

Ils m'ont fait confiance et ont partagé beaucoup de jolis moments....

 

- Mathilde et Pierre-Alexandre qui ont donné naissance à Constance en juillet 2011.

- Hélène et Sébastien qui ont donné naissance à Samuel en août 2011.

- Mélanie et Luc qui ont donné naissance à Tom en janvier 2012.

- Agathe et Florent qui ont donné naissance à Eden en février 2012.

- Angélique et Samuel qui ont donné naissance à Tom en mars 2012.

- Emilie et Sébastien qui ont donné naissance à Robinson en avril 2012.

- Mathilde et Julien qui ont donné naissance à Marcus en juin 2012.

- Sandra et Alexandre qui ont donné naissance à Lyssandre en mars 2014.

- Marie et François qui ont donné naissance à Léonie en août 2014.

- Naïma et son mari qui ont donné nasisance à Ounays le 23 septembre 2014

- Cloé et Cédric qui ont donné naissance à Augustin le 15 janvier 2017

- Caroline et Nicolas qui ont donné naissance à Cléo le 13 juin 2017

 

 

 

 

Témoignage De Hélène:

 

 "j'ai fait appel à Dorine pour cette seconde grossesse afin d'avoir un soutien par rapport à mon désir d'accouchement sans péridurale et un soutien morale pendant la grossesse pour mieux gérer le stress et la solitude que cela engendre.

Mon premier accouchement ayant eté traumatisant j'avais besoin de me preparer à mieux vivre la naissance de mon bébé cette fois ci.J'ai beaucoup apprécié la gentillesse, disponibilité et l'écoute de Dorine.Je me suis sentie un peu moins seule et plus confiante."   

 

 

Témoignage de Mélanie:

 

Maman d’un petit garçon de 5 ans, j’ai souhaité à l’annonce de ma 2eme grossesse faire appel a dorine. Ayant eu 6 ans auparavant une grossesse  et une période post naissance émotionnellement , physiquement et psychologiquement compliquée je souhaitais pour l’arrivée de mon 2eme petit garçon être accompagnée, conseillée et écoutée. J’avais entendu parler des Doulas sans trop savoir quel était leur rôle. J’ai donc à l’annonce de ma grossesse approfondie le sujet. En fouillant sur le net, je suis tombée sur le site de Dorine. C’est donc tout naturellement que j’ai pris contact avec elle. Après qlq échanges nous avons convenu ensemble d’un accompagnement personnalisé et adapté à nos besoins. Le papa de Tom et moi-même ayant des emplois compliqué je souhaitais faire de cette grossesse (qui est sans doute la dernière) un moment privilégié. Dorine a su se rendre disponible malgré la distance à chacun de nos rendez-vous. J’attendais nos petits rendez-vous avec impatience…moment de partage. Elle a su être à l’écoute de mes craintes sans aucun jugement et avec une qualité d’écoute remarquable. A son départ, après chacun de nos rad je me suis sentie apaisée.  Lorsqu’on est enceinte, ce que nous aimons par-dessus tout bien souvent c’est parler de notre grossesse et de notre futur bébé . Ces rdV m’ont permis cela.

Au-delà de cela Dorine a su me conseillé des lectures, me faire partager des contacts et des connaissances adaptées à mes besoins.

Cet accompagnement a également permis de préparer notre projet de naissance. L’élaboration de ce projet nous a permis de formaliser et de mettre à plat ce que nous souhaitions et ne souhaitions pas pour l’arrivée de Tom.

Je recommande donc à toute future maman cette expérience.

 

 

 

Témoignage d'Emilie et Sébastien: 

 

 

Pour Dorine - témoignage d'un accompagnement

 

Il y a un peu plus d'un an, en décembre 2011, nous avons rencontré Dorine pour la première fois. J'étais enceinte de presque 5 mois. Notre bébé a aujourd'hui bientôt 10 mois. Je vais donc me replonger dans cette période, qui semble bien loin aujourd'hui, cette parenthèse qu'est la grossesse, afin de vous raconter comment nous avons été accompagné par Dorine. 

J'ai découvert le rôle des doulas dans le livre "Attendre bébé...autrement". Je n'en n'avais jamais entendu parlé, mais cela m'a tout de suite interpelé. J'ai senti que ça pouvait me correspondre, répondre à mes besoins. C'était ma première grossesse, et étant de nature anxieuse, j'avais envie d'être écoutée, considérée comme une personne avant tout. J'avais envie d'avoir un interlocuteur chaleureux, qui soit là tout au long de "l'aventure", et qui connaisse assez bien mes souhaits, ma vision des choses, par rapport à l'accouchement notamment, pour me soutenir face au corps médical, qui à la fois me rassurait et me faisait peur (j'avais peur de ne pas assez être prise en compte en tant que personne justement). Mon mari, Sébastien, m'a suivie et a trouvé, lui aussi, que c'était une bonne idée. Ce qui nous a plu également, c'est la place qui est donnée d'emblée au père. Il s'agit vraiment d'un accompagnement du couple

J'ai donc cherché sur internet les coordonnées des doulas en Sarthe, et je me suis orientée vers Dorine. Elle est venue nous rencontrer chez nous, et nous nous sommes tout de suite sentis bien avec elle. Cette rencontre, cet échange, a correspondu à nos attentes : une vraie pause, un moment convivial, où l'on prend le temps de discuter, de tout. A chaque fois, c'était comme ça. Dorine nous apportait sa chaleur, sa bienveillance, et nous accordait du temps, qui semblait sans limite (il y avait forcément une limite, bien sûr, mais on ne la ressentait pas du tout pendant l'entretien; celui-ci s'arrêtait la plupart du temps quand nous ressentions le besoin d'arrêter, ce qui était très agréable). Cette notion de temps est centrale pour moi, quand je repense à ces moments, et à ma grossesse d'une manière générale. Quand Dorine venait, le temps s'arrêtait; c'était vraiment très appréciable. Nous avons aussi découvert en Dorine quelqu'un qui est vraiment à l'écoute de l'autre, qui s'intéresse vraiment aux autres, sans jugement, qui nous valorise toujours et nous rassure. Je crois que c'était la première fois que je rencontrai quelqu'un comme ça, car, d'habitude, on sent bien que le gens n'ont pas que ça à faire, ou qu'il vous écoute à moitié. Là, l'échange était authentique. Et Dorine était bien la seule personne à nous apporter tout ça durant ma grossesse, la seule personne à être vraiment disponible (le contact avec les autres professionnels qui vous accompagnent pendant une grossesse n'est pas comparable, même si nous avons été bien accompagnés - chacun a son rôle, sa mission, et des conditions de travail qui ne permettent pas de prendre du temps en individuel avec chaque "patient" / et du côté des amis et de la famille, les bons conseils et les jugements fusent...). 

Cela nous rassurait aussi que Dorine soit là jusqu'au bout, et nous lui avons demandé d'être présente à l'accouchement. Nous avions le sentiment que nous allions "débarquer" à l'hôpital du Mans sans que personne ne nous connaisse, et, grâce à la présence de Dorine, nous n'étions pas des inconnus, nous étions avec quelqu'un de familier. Et cela faisait aussi une continuité avec la grossesse. Quelques mois avant la naissance, nous avons fait un Projet de Naissance (vu aussi pour la première fois dans le livre "Attendre bébé...autrement"), ce qui nous a permis d'aborder de nombreuses questions en couple, de nous sentir plus forts dans le respect de nos choix, acteurs dans notre rôle de parents. Cela nous a également permis de parler du rôle des doulas avec les professionnels de l'hôpital. Nous avons demandé à rencontré une sage-femme cadre pour échanger avec elle à propos de notre Projet de Naissance, et de la présence de Dorine le jour de l'accouchement. Celle-ci n'a pas été fermée à l'idée, et est restée très professionnelle et très à notre écoute, même si nous avons ressenti tout de même une certaine réticence de sa part (nous avons alors touché du doigt la rivalité qui peut être ressentie par les sage-femmes par rapport aux doulas, et la crainte que ces dernières ne prennent leur place). La sage-femme cadre nous a donc répondu qu'elle ne pouvait pas nous dire à l'avance si Dorine pourrait nous suivre dans les salles de travail, et qu'il faudrait voir le jour-même, avec l'équipe présente ce jour-là (pour résumé, il s'agissait d'une histoire de personnes - certains seraient d'accord, d'autres non). Nous sommes repartis de là plein d'espoir tout de même, en nous faisant confiance dans notre manière de présenter les choses à l'équipe médicale (nous avons toujours été attentif à ne pas entrer dans le conflit), et en faisant confiance à Dorine dans sa manière de se présenter, tout en douceur et en diplomatie. Ce qui a effectivement fonctionné, - nous sommes aussi tombés sur un homme sage-femme très sympa ! - , puisque Dorine a pu nous rejoindre en salle de travail le jour J ! C'était la première fois à l'hôpital du Mans - une petite victoire pour nous - tant à un niveau personnel, qu'à un niveau plus collectif. 

Le jour J, outre le fait de nous rassurer, Dorine nous a guidé dans la façon dont nous pouvions vivre ce qui était en train de se passer - des positions à prendre, des massages à faire. Dorine a été très aidante pour Sébastien, qui s'est senti vraiment utile et acteur à ce moment-là. Grâce à elle, il a pris confiance en lui et a osé agir (par des massages). Dorine a su aussi garder sa place, et nous laisser dans l'intimité, ce qui nous a permis de vivre de très beaux moments de fusion. Après la pose de la péridurale, nous étions plus dans l'attente, moins actifs, mais Dorine était toujours là, sachant très bien s'adapter au rythme et à la situation. La sage-femme qui était là au moment de l'expulsion (il y avait eu un changement d'équipe) a demandé à Dorine de sortir de la salle et de revenir une fois que notre bébé serait là. Nous avons donc revu Dorine à trois cette fois, avec Robinson, juste le temps de la remercier (nous étions un peu dans un état second, il faut le dire), et nous l'avons ensuite revue chez nous, quelques jours plus tard. 

L'accouchement, que je redoutais tant, s'est très bien passé, et a été "idéal" pour moi; j'en garde un souvenir vraiment positif. 

Merci de tout cœur Dorine, de nous avoir accompagné avec douceur et bienveillance, dans cette période de notre vie inconnue, nouvelle, où l'on en avait tant besoin. Nous avons vécu cette parenthèse de la manière la plus sereine possible, pour une première fois. 

Nous gardons de belles images de nos discussions dans le jardin, autour d'un thé. 

 

Emilie, et Sébastien

 

Pour d'autres témoignages, il est possible d'avoir par le biais de l'Association Doulas de France, les coordonnées d eparents que j'ai accoimpagné.... 

Partager cette page

Repost 0
Published by